Concours

REFLEX propose, pour sa dixième édition, de réaliser un film court (fiction, documentaire, film en prises de vues réelles ou en animation) sur le thème HORS CHAMP.



Thème

HORS CHAMP

Le hors champ, au cinéma, c’est tout ce qui n’est pas visible à l’écran mais que le spectateur peut imaginer dans l’espace qui est à proximité du champ.

C’est ce qui n’est pas devant nos yeux mais qui peut exister dans le monde du film, c’est ce qui n’est pas montré, ou pas tout à fait montré.

Mais que se passe t’il là où mon regard ne peut regarder ?

Le hors champ, c’est le lieu de l’imaginaire du spectateur.

Il provoque son intérêt et sa curiosité, stimule ses émotions et ses projections mentales.

Ce qui reste au-delà des bords du rectangle de l’écran peut être suggéré dans l’image par :

  • Des sons (voix, bruitages, …) ;
  • Des ombres portées ;
  • Des effets de miroirs (surfaces réfléchissantes, rétroviseurs, vitres, etc) ;
  • Des effets de regards hors champ ;
  • L’irruption soudaine dans le cadre de personnages ou d’objets précédemment cachés dans l’image, dissimulés dans/à l’intérieur du décor.

Le hors champ correspond aussi à la place de la caméra qui, par analogie, est également celle du spectateur. Celui-ci peut être pris à parti lorsque les personnages présents à l’écran le regardent ou s’adressent à lui.

Comme le cinéma est un art mobile et que la caméra se déplace, le hors-champ devient à son tour le champ lorsque ce qui est caché est montré ; par exemple lors d’un travelling latéral, la caméra se déplace selon un mouvement de gauche à droite (ou de droite à gauche), de bas en haut (ou de haut en bas), dévoilant ainsi un hors-champ.

Le passage du hors champ au champ peut créer un effet de surprise – par exemple lorsqu’un personnage surgit tout à coup dans l’image.

Généralement, les entrées et sorties de champ se font par la droite ou par la gauche du cadre,

  • mais aussi par le bas (hors-champ situé sous le sol)
  • ou par le haut (espace situé au-dessus du plafond)

Ces effets communément pratiqués dans les films d’horreur pour créer des réactions de peur, d’angoisse et de frayeur, peuvent aussi avoir un effet comique.

Exemples et liens :


Conseils cinématographiques

Retrouvez des conseils de professionnel·le·s pour vous aider dans la réalisation des courts métrages!


Envoi des films

Les films doivent être envoyés aux organisateurs le lundi 27 février 2023 au plus tard, soit par voie numérique (par exemple avec WeTransfer, à l’adresse de destination : contact[at]concoursreflex.ch), soit sous support physique (clé USB, carte mémoire…) à l’une des adresses suivantes :
REFLEX, Visions du Réel, Virginie Portier, Place du Marché 2, 1260 Nyon
REFLEX, Service écoles-médias, secteur Production, Stéphanie Pouchot, Rue des Gazomètres 5, 1205 Genève

MERCI D’AJOUTER LE NOM DU FILM DANS L’OBJET DU MESSAGE AINSI QUE LA CHECK-LIST REMPLIE.


Prix

Au total 6 prix sont décernés: un Grand prix par catégorie, un Prix spécial du Jury toutes catégories confondues, un Prix du public genevois, et un Prix du public Visions du Réel.

Ces prix sont soutenus par la Fondation Goblet.

Les lauréat·e·s reçoivent un prix en espèces d’un montant de CHF 500.-, ainsi qu’un diplôme et des lauriers (à ajouter au film si souhaité).


Soirées de projection

Le mardi 04 avril 2023 à 18h30 : projection des films genevois, aux cinémas du Grütli à Genève, avec vote pour le prix du public, et annonce des films sélectionnés pour le concours.

Le jeudi 27 avril 2023 (heure à préciser) : soirée du palmarès au sein du Festival Visions du Réel, lors de laquelle les lauréat.e.s du concours recevront leurs prix.


Entrée libre aux deux soirées de projection avec réservation en ligne la semaine précédant l’événement.


Qui sommes-nous ?

Après 20 ans de Festival vidéo et multimédia des écoles à Genève et une première édition 2014 du Concours des jeunes réalisateurs à Visions du Réel – Nyon, ces deux entités ont joint leurs forces pour créer REFLEX !

Chaque année, ce concours romand du cinéma des écoles et de la jeunesse lance un appel à la réalisation de films de 3 minutes, réservé aux jeunes de 12 à 26 ans (répartis en trois catégories).

Les films retenus par le comité de pilotage sont soumis à l’appréciation d’un jury qui distribue un Grand prix par catégorie et un (ou deux) Prix spécial du Jury toutes catégories confondues. Un prix du public cantonal vient compléter ce palmarès.

Comité de pilotage pour l’année 2023 :

  • Stéphanie Pouchot (SEM – Genève)
  • Christian Georges (Collaborateur scientifique e-médias – Neuchâtel)
  • Virginie Portier (Visions du Réel – Nyon)
  • Guillaume Tschupp (HEP – Valais)
  • Baptiste Janon (Réalisateur – Fribourg)